• Manipulateurs relationnels

    Marguerite DIDAY

     

    Vous croyez peut-être que c'est vous le ou la fautive, que vous n'êtes pas normal(e), que vous manquez de confiance en vous et même que vous tombez lentement dans la folie. Alors que le problème ce n'est pas vous, le problème c'est que vous avez dans votre vie une personne toxique qui vous empoisonne et vous emprisonne mentalement.

     

    Ne négligez pas l’impact qu’une telle personne peut avoir sur votre vie : demandez de l’aide.

    Grille indicative pour reconnaître le harcèlement moral ou un manipulateur

    (De Nazare- Aga)

    1. Il culpabilise les autres, au nom du lien familial, de l’amitié, de l’amour, de la conscience professionnelle, etc.

     

    11. Il sait se placer en victime pour qu’on le plaigne (maladie exagérée, entourage «difficile», surcharge de travail, etc.)

     

    21. Il peut être jaloux même s’il est un parent ou un conjoint.

     

     

    2. Il reporte sa responsabilité sur les autres ou se démet de ses propres responsabilités.

     

    12. Il ignore les demandes (même s’il dit s’en occuper).

     

    22. Il ne supporte pas la critique et nie des évidences.

     

    3. Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et ses opinions.

     

    13. Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins (notion d’humanité, de charité, racisme, «bonne» ou «mauvaise» mère, etc.)

     

    23. Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres.

     

    4. Il répond très souvent de façon floue.

     

    14. Il menace de façon déguisée ou fait un chantage ouvert.

     

    24. il utilise très souvent le dernier moment pour demander, ordonner ou faire agir autrui.

     

    5. Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes et les situations.

     

    15. Il change carrément de sujet au cours d’une conversation.

     

    25. Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes, ses actes ou son mode de vie répondent au schéma opposé.

     

    6. Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes.

     

    16. Il évite ou s’échappe de l’entretien, de la réunion.

     

    26.Il utilise des flatteries pour nous plaire, fait des cadeaux ou se met soudain aux petits soins pour nous.

     

    7.Il fait croire aux autres qu’ils doivent être parfaits, qu’ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et aux questions.

     

    17. Il mise sur l’ignorance des autres et fait croire à sa supériorité.

     

    27.Il produit un état de malaise ou un sentiment de non-liberté (piège).

     

    8. Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres; il critique sans en avoir l’air, dévalorise et juge.

     

    18. Il ment.

     

    28. Il est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d’autrui.

     

    9. Il fait faire ses messages par autrui ou par ses intermédiaires (téléphone au lieu du face à face, laisse des notes écrites).

     

    19. Il prêche le faux pour savoir le vrai, déforme, interprète.

     

    29. Il nous fait faire des choses que nous n’aurions probablement pas faites de notre propre gré.

     

    10. Il sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner et peut provoquer la rupture d’un couple.

     

    20. Il est égocentrique.

     

    30. Il est constamment l’objet de discussions entre gens qui le connaissent, même s’il n’est pas là. 


    Pourquoi le harcèlement moral, la manipulation font-ils aussi mal ?

    Comment se fait-il que le harcèlement moral au travail, la manipulation en général ait autant de pouvoir sur vous ? C’est une histoire de bâton et de carotte, les manipulateurs, les harceleurs, soufflent le chaud et le froid. Donnez tout le temps du bâton à un âne, son cuir s’endurcit, il finit par se révolter. Donnez tout le temps des carottes, il les prend comme un dû. Donnez lui sans logique le bâton et la carotte, il en deviendra fou et vous obéira sans retenu.

     Le harceleur lui distribue arbitrairement, presque sans logique, les réprimandes et les gentillesses. Bâton, carotte, bâton, bâton carotte, bâton. Déboussolé, amoindri, perdu face à cette agression permanente. On finit par espérer des bribes de gentillesse et craindre les méchancetés sans cause.

    Pour résumer : les premières mesures à prendre

    1) Face à un manipulateur : fuyez ! Il n’y jamais rien à gagner à sa fréquentation. Ce que vous y gagnerez, vous le paierez toujours trop cher.

    2) Si vous êtes piégés : demandez de l’aide. Psy, avocat, syndicat, association,  médecine du travail, police. Des gens sont là pour vous épauler et vous aider.

     

    Bibliographie :

    Maître Ravisy Philippe, avocat de la cour de Paris, Le harcèlement moral au travail, 2007, Paris, 4e édition, édition Dalloz.

    Nazare Aga Isabelle, Les manipulateurs sont parmi nous, 1997, Paris, éditions de l’homme.

    Tagliavacc Stéphane, Harcelé, en collaboration avec Hermann Catherine, Témoignage d’une victime de harcèlement morale.

     

    Référence internet :     http://www.avht.org/

    Association des Victimes de Harcèlement au Travail.

     

     


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 1er Mai 2015 à 09:09

    j’ai eu l’occasion de partager durant quelques mois, voici quelques années, l’existence d’une PN femme et il m’a été donné peu après de rencontrer des victimes qui m’ont incité à consacrer un ouvrage à cette pathologie. Sans disposer des connaissances parfois inaccessibles de la plupart des spécialistes, mon but était de réaliser quelque chose de l’intérieur. Pour témoigner. Cet ouvrage que j'ai appelé Le miroir brisé paraîtra début juin chez Decal'Age Productions éditions. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :