• Un patient m'a confié son témoignage écrit, je le recopie ici avec sa permission. Il a dans les 50 ans et aujourd'hui va très bien.

    Témoignage:

     

    " Ma mère, femme au foyer, était une personne protectrice. La profession de mon père faisait qu'on ne le voyait pratiquement que le week-end.

    J'ai toujours été libre de mes actes.
    Aucun conformisme, rares directives.

    Timide, le parlé rare dans le sens où je n'ose m'exprimer de peur de faire ressortir une image qui ne plairait pas aux autres, me réfugiant dans le sport ou la lecture, mon enfance se déroule jusqu'à l'âge de 13 ans de façon neutre.

    Adolescence: premières prises d'alcool: effets qui paraissent bénéfiques tant au point de vue psychologique que physique: je me sens supérieur aux autres, ma langue se délie.

    Au cours des années l'absorption d'alcool augmente avec l'âge et les lendemains délicats arrivent: impossibilité d'aller au travail, problèmes familiaux et bien d'autres désagréments. Envie de boire qui se manifeste plus souvent, fébrilité physique et surtout nerveuse: tremblements, obligation de prendre des calmants puis des anti-dépresseurs.

    Plusieurs sevrages, deux cures de désintoxication dans un établissement spécialisé ne me guérissent pas.
    Les pulsions alcooliques son insoutenables et incontrôlables.
    Entre temps les visites chez les psychologues et les psychiatres ne donnent rien: l'origine de cette maladie est indéterminée.

    Puis « la » psychiatre et « le » psychologue: la thérapie EMDR est mise en place.
    Première séance difficile mais les suivantes me font prendre conscience que je suis sur le bon chemin.
    Les souvenirs s'estompent, sont maîtrisés: chaque séance m'apporte du positif: je me sens plus fort.
    Plus fort aussi face à l'alcool mais surtout ce sont les changements sur mes pensées, mes réactions qui me paraissent plus appréciables.

    Nous sommes à la fin de la thérapie, et pour moi l'espoir est très fort.
    Je suis totalement abstinent depuis 7 mois."

     

     

    Je remercie particulièrement ce patient pour son témoignage.

     


    votre commentaire
  •  

     

    Cette section a pour objectif de laisser la parole à ceux qui passent sur ce site: à la fois aux patients mais aussi à ceux se posant des questions ou voulant partager un vécu et des expériences.

    Quelques principes élémentaires sont à prendre en compte avant de poster dans cette section.

    - Aucun nom de famille ne doit figurer dans votre communication. Et les prénoms doivent être changés.

    - Aucun propos haineux ou à caractère raciste ne sera toléré.

    - Je ne réponds pas aux messages, je ne fais que de modérer les propos s’il y en a la nécessité

    - Vous pouvez répondre aux témoignages des participants, la discussion est même l’objectif avoué de cette rubrique.

    - S’il y a des demandes sur telle ou telle pathologie, je pourrai faire un éclaircissement théorique en un article comme ceux déjà existants.

     

              De mon point de vue la première démarche, quand on souffre d’un problème psychologique, est de reconnaître que notre souffrance peut être liée à un trouble psychique. Ce site est là pour éclairer certains domaines des troubles psychiques, et pour orienter selon votre optique de prise en charge (se référer à la section « comment choisir son psy ? »).


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique